Circuit court : économie locale et environnement

Circuit court : économie locale et environnement

Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram

Qu'est-ce qu'un circuit court ?

Selon le Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche, un circuit court est "un mode de commercialisation des produits agricoles qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu'il n'y ait qu'un seul intermédiaire".

point de vente circuit court amap

L'impact du circuit court sur la réduction des déchets

Du point de vue du consommateur, lorsqu'on parle de réduction des déchets on pense bien souvent en premier lieu à tout ce qui est directement lié à nos poubelles.

Si l'on fait ses courses via la grande distribution, on a vite tendance à oublier que tout ce que nous achetons à fait l'objet d'un, voire plusieurs emballages, tout au long de la filière de distribution. Tous ces emballages successifs ajoutés à l'emballage unitaire du produit final, cela finit par faire des tonnes de déchets !

Par conséquent, la réduction des déchets dans le système alimentaire s'applique évidemment au moment de la consommationMais il s'applique également sur la phase de distribution.

Je vous parle ici de l'impact sur le volume des déchets, puisque c'est LE sujet du blog, mais le circuit court a bien d'autres avantages pour tous les acteurs.

Les attentes des consommateurs

Les consommateurs sont de plus en plus en recherche de produits locauxde saison, et authentiques. La provenance des aliments est devenue un élément très important notamment suite aux scandales alimentaires de ces dernières années. Le circuit court permet donc au consommateur d’échanger directement avec le producteur, ou son unique intermédiaire, pour obtenir l’information souhaitée sur le(s) produit(s).

Reportages TV sur le thème du circuit court :

BFMTV : De plus en plus d’agriculteurs privilégient le circuit court

 

Autre exemple sur Francetvinfo : Alimentation, les circuits courts se développent.

Pour aller plus loin : 

 

Dossier "Les circuits courts rapprochent les producteurs des consommateurs"

INRA - Décembre 2016

Les bénéfices pour les producteurs

Les producteurs peuvent, quant à eux, valoriser leur production en dehors de la grande distribution. Ils redeviennent décideurs du niveau des prix en s’affranchissant des prix imposés par les centrales d’achat avec lesquelles ils n’ont, par ailleurs, aucun pouvoir de négociation.

Enfin le développement des circuits courts impacte positivement l’emploi local. Non seulement au niveau de la production mais aussi dans le cadre de la distribution. Par exemple lorsque les producteurs locaux s’associent pour vendre leurs productions au sein d’un même magasin.

L'impact environnemental du circuit court

Sur le plan environnemental, le consommateur a le sentiment que l’achat en circuit court a forcément un bilan énergétique favorable. Dans son avis de juin 2017, l’Ademe apporte toutefois un bémol à cette vision. Elle y présente les points forts et les points de vigilance en termes de production, de transport et de conservation.

Parmi les points forts identifiés dans cet avis, la réduction des emballages ne fait pas de doute. Autre point positif indéniable mentionné, la lutte contre le gaspillage. En effet « la vente directe permet souvent de mieux valoriser des produits « hors calibre » ou présentant des défauts esthétiques, pourtant parfaitement consommables. »

Alors, on s'y met ?

Si vous souhaitez consommer local, en circuit court, de nombreuses structures peuvent vous aider à trouver des producteurs près de chez vous.

Parmi les plus connues, vous trouverez notamment les AMAP et La Ruche Qui Dit Oui.

Les sites suivants vous aideront dans vos recherches :

http://www.reseau-amap.org/recherche-amap.php

https://laruchequiditoui.fr

http://www.bienvenue-a-la-ferme.com/

http://www.mon-panier-bio.com/

http://locavores.fr/annuaire/

http://www.lemarchecitoyen.net/

A bientôt !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram

3 Replies to “Circuit court : économie locale et environnement”